Le festival 1ers Plans, Furax et Yotanka présentent
« BERLIN : LA SYMPHONIE D’UNE GRANDE VILLE »
Ciné-Concert par
ZENZILE
Un film de de Walther Ruttmann - 1927


Préambule : Zenzile et le cinéma
L’expérience du ciné concert créé en 2010 fut l'aboutissement d'un désir très fort de Zenzile de se confronter à la mise en musique d’un film. Le film retenu fut « le cabinet du docteur Caligari », appartenant au patrimoine mondial du cinéma. Le choix de suivre l’intrigue et de respecter la narration a poussé le groupe à composer de manière assez détaillée, ne laissant que peu de place a l'improvisation. Ce processus les a obligé à jouer au plus près de la mise en scène en se focalisant sur le rapport entre le tempo de la musique, et celui des
images.

La première a été donné dans le cadre du festival 1ers plans a Angers, puis il y a eu une trentaine de représentations partout en France et jusque Sarajevo.

« Berlin : La symphonie d’une grande ville »
Ces nombreuses dates et les très bons retours ont conforté le groupe et leurs partenaires dans l idée que le son de Zenzile, très cinématographique, se marie bien aux images . Par rapport à l histoire du groupe, bien que jouant beaucoup de chansons sur la dernière tournée, les premières composition étaient instrumentales. Une musique de transe, le Dub, laissant le silence s’immiscer dans la musique. C’est cet espace laissé par la musique aux images qui a convaincu de poursuivre dans cette voie instrumentale et de se remettre a travailler sur un nouveau projet de ce type. Zenzile a souhaité composer à nouveau pour illustrer un film et le choix s’est porté sur « Berlin, la symphonie d une grande ville » .

Un film différent, proche du documentaire, qui permet de s’éloigner de l'intrigue, quasi absente de la narration. Le film choisit a été suggéré par Xavier Massé, directeur de 1ers plans, et cinéphile averti. Le souhait de Zenzile n’est pas de réitérer dans la forme, la manière avec laquelle ils ont illustré le précédent mais de proposer une illustration musicale plus dynamique et dansante que contemplative. Cet axe permettra aussi d'illustrer le film sans risque de faire perdre au public la compréhension du sujet. Pour Caligari, les musiciens étaient dans un projet CINE concert, pour Berlin ils sont dans une proposition CONCERT ciné. La volonté est de présenter un objet global, musique et images, en créant une scénographie originale. Le film sera projeté sur un écran et sur les musiciens et leurs instruments, avec quelques ajouts de teintes colorées, gérées par un travail de lumières, fin et discret. Si le groupe suit ces quelques lignes, c’est pour réussir a donner à l’ensemble l’aspect d un objet graphique et psychédélique et surtout, en se dégageant des détails de la narration, c’est s’offrir la possibilité de jouer Berlin, dans les cinémas mais aussi dans les festivals et les salles de concerts.

La première aura lieu le Vendredi 24 Janvier à Angers pour le festival 1er Plans . Cette séance aura lieu au Chabada à Angers.


La diffusion sera ensuite assurée par Furax, tourneur de Zenzile aussi bien en version classique que pour les cinés concert.